AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gonçalo M. TAVARES - Monsieur Valéry

Aller en bas 
AuteurMessage
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9526
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 38
Localisation : Lyon

MessageSujet: Gonçalo M. TAVARES - Monsieur Valéry   Dim 23 Aoû - 13:16



Monsieur Valéry tenait toujours sous le bras un livre entouré d'un élastique, et d'une couverture en plastique. En plus de lire le livre, il l'utilisait comme portefeuille pour ranger ses billets. Monsieur Valéry expliquait :
- Jamais je n'ai aimé séparer la littérature et l'argent. [...] Qui venait à rencontrer monsieur Valéry et le voyait, assis à la table d'un café, agripper fermement son livre des deux mains, n'arrivait jamais à décider si ses bras contractés démontraient une avarice mesquine ou un profond amour de la littérature. " Gonçalo M. Tavares a imaginé un quartier où coexistent et déambulent des messieurs " Une succession de petits épisodes nous font atterrir, comme Alice, dans leur quotidien. Les Editions Viviane Hamy ont bien l'intention de surprendre Monsieur Henri, Monsieur Kraus, Monsieur Brecht, Monsieur Duchamp, Madame Woolf Madame Bausch, Monsieur Gogol... " Comme le village d'Astérix : o bairro, un lieu où l'on tente de résister à l'entrée de la barbarie. "

Nono : Un petit village... Des habitants aux noms d'écrivains célèbres... Et un Monsieur Valéry bien particulier, drôle et attachant. Un mélange qui met de bonne humeur, bien que trop court..
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.1fr1.net
 
Gonçalo M. TAVARES - Monsieur Valéry
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnages Monsieur & Madame
» La Jeune Parque, Paul Valéry
» [Desplat-Duc, Anne-Marie] Les Colombes du Roi-Soleil - Tome 1: Les comédiennes de Monsieur Racine
» le Michel du mois: Michel et Monsieur X
» La Fille de Monsieur Lecoq Busnach Chabrillat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Auteurs étrangers :: T-
Sauter vers: