AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PLATON - Apologie de Socrate

Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: PLATON - Apologie de Socrate   Jeu 25 Aoû - 23:34


Socrate est accusé de ne pas croire aux dieux de la cité et de corrompre ainsi la jeunesse. Il argue de son innocence sans le fard et sans le lustre d’une rhétorique pourtant si prisée en son temps. Avec sa désemparante ironie, avec son art consommé de la dialectique, Socrate ne ménage ni ses juges ni l’assistance: il leur démontre sans complaisance leur cécité, morale et politique, comme il s’est efforcé toute sa vie de révéler à ses concitoyens l’incohérence de leurs opinions et de leur conduite. Cette défense de Socrate, telle que nous la rapporte Platon, est une éminente leçon de philosophie, si par philosophie on entend l’accord de soi avec soi, en usant de sa raison, non en vue de vivre ou de fuir la mort, mais en vue de bien vivre.

Avis : Bon eh bien, un seul constat à faire après avoir lu ce procès : les choses aujourd'hui n'ont pas beaucoup changé. On accuse, on juge, on condamne ceux dont les idées sont différentes et font bouger les consciences, ceux qui ont le culot de dire des choses qui vont à contre-courant de la pensée unique. Et ceux qui condamnent le font bien souvent de manière condescendante, ce sont souvent les "intellectuels" et autres personnages de nos élites actuelles qui par les mêmes moyens que du temps de Socrate (depuis très longtemps donc) utilisent le sophisme, l'art oratoire et les fausses certitudes pour les imposer, tout en en tirant profit, afin de mieux convaincre et ainsi flatter leur vanité. La calomnie aussi, utilisée de tout temps. Mais la sagesse dans tout ça ? le raisonnement ? le doute ? pas permis. Le vrai danger vient de là. Les sages, on les faire taire. Mais Socrate a réduit ses accusateurs au silence, à l'effarement, à la frustration, lors de sa défense logique et implacable par son raisonnement ; il les a démantelé. Voilà, personnellement je fais un rapport très étroit entre cette époque et la nôtre.
A méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Carrie
VIP
VIP
avatar

Messages : 6591
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 49
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: PLATON - Apologie de Socrate   Ven 26 Aoû - 9:23

En voilà une belle chronique Very Happy
Bon, ce n'est pas le genre de lecture qui m'attire, mais ça peut donner envie Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://tristeanna.tchatcheblog.com
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: PLATON - Apologie de Socrate   Ven 26 Aoû - 13:11

Merci Carrie. ;)
Par contre j'ai mis ça en histoire, alors que c'est de la philo... mais c'est historique aussi, alors je sais pas, Nono verra ça..
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9526
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 38
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: PLATON - Apologie de Socrate   Ven 26 Aoû - 21:41

Y'a pas de section philo, alors ça me choque pas ;)

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PLATON - Apologie de Socrate   

Revenir en haut Aller en bas
 
PLATON - Apologie de Socrate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PLATON - Apologie de Socrate
» [Platon] Apologie de Socrate
» reflexion platon et sophiusme
» [Chattam, Maxime] Les arcanes du chaos
» [Nothomb, Amélie] Ni d'Eve ni d'Adam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Essais et autres :: Histoire-
Sauter vers: